Compte-rendu Psycho Las Vegas // Pre-Party/Ambiance (15 août 2019)

C’est un grand privilège pour Bruit de Fond de vous fait part des grandes lignes d’un des festivals les plus en vues en ce moment: le Psycho Las Vegas!

Mais avant que vos yeux se délectent de l’avalanche de comptes-rendus musicaux, qu’est-ce que donc que le Psycho Las Vegas? Le «America’s Rock n Roll Bacchanal» est une sorte de camp de vacances pour tout mélomane de musique lourde et enfumée (certains y verront le Vans Warped Tour des stoners). En seulement 7 éditions, le Psycho Las Vegas (autrefois appelé le Psycho California) s’est imposé comme non seulement un des festivals les plus en vue en Amérique du Nord, mais également de la planète! Une horde de métalleux, stoners, punk, skids et mélomanes avertis venus des 4 coins de la planète s’étaient donné rendez-vous dans la ville du Vice pour encourager leurs favoris.  Une programmation audacieuse, des exclusivités à couper le souffle, un mélange de genres musicaux intéressants ainsi qu’une ambiance à tout casser, en font de ce rassemblement une expérience unique pour tout fan de musique. Ce festival représente également une opportunité pour une panoplie de jeunes groupes qui peuvent s’y mettre en valeur devant un public attentif et curieux.

Le festival ayant déjà fait ses couleurs avec des groupes métal de surcroît, cette édition avait de fortes promesses avec des groupes venant de genres différents (black metal, électro, punk, new wave, etc.) et représentant très bien l’état d’esprit ”Psycho”. La 7e édition se déroulait au Mandalay Bay Hotel, constitué de 3 scènes intérieures et une quatrième située à l’extérieur aux abord d’une piscine.

Avant de lancer officiellement les hostilités, le Psycho Las Vegas avait planifié un événement spécial appelé le Psycho Swim, qui consistait à un gros party dans un ”beach club”, sous un soleil pétant gracieuseté du désert de Mojave. Cette première journée s’annonçait donc sous le signe du plaisir et de la chaleur mais servait aussi de mise en bouche de qualité à ce que l’édition officielle du Psycho allait nous réserver les jours subséquents. Mais n’attendons plus, «Buy The Ticket, Take the Ride!».

Howling Giant (Stoner Rock Cosmique)

Votre auteur ayant dû composer avec les péripéties de la vie, il ne put assister aux performances de Thrown into Exile et Idle Hands. À l’arrivée de Howling Giant, le party était déjà commencé en grande pompe! Howling Giant proposait un stoner rock décadent, empruntant des éléments à Sleep ou encore Monolord, et s’assurant que la fête ne faisait que débuter! Howling Giant était une force sans compromis de rock lourd, mélodique et souvent aventureux. La reprise de la fameuse chanson «Godzilla» a été un fait saillant de leur performance. Désireux de faire leur marque, ils ont mis le paquet pour un rendu solennel et grandement efficace!

ASG (Stoner Rock)

ASG est un groupe qui malgré des performances sporadiques, ont eu une certaine gloire dans le monde du skateboard et snowboard de par leurs chansons qui se prêtent admirablement bien aux vidéos de sports extrêmes. Profitant de l’invitation du Psycho, ASG n’allait pas rater leur coup. La voix de Jason Chi, expressive et mélodieuse, surplombait parfaitement un stoner rock intelligent et habile. Avec un penchant certain pour quelques excentricités, ASG proposait ce qu’il y a de mieux pour le genre: des riffs percutants, une voix superbe et beaucoup de confiance. Le groupe de Caroline du Nord a surtout puisé dans son plus récent album, qui constitue selon plusieurs une perle cachée du genre. Après une performance si bien réussie, on ne peut qu’acquiescer face à cette hypothèse.

Primitive Man (Blackened Doom Metal)

La joie de vivre et l’ambiance festive allaient être mises de côté pour un certain temps, car les mastodontes de Primitive Man allaient amener une pénombre soudaine à cette fête. Malgré un son qui aurait pu être amélioré, les 3 comparses du Colorado ont semé la terreur la plus absolue dans le club. Les expressions horrifiées des serveuses et gardes de sécurité en valaient la peine! Avec son dernier album Caustic, qui s’impose déjà comme une référence dans le genre “doom parsemé de black metal”, Primitive Man était une massue sans équivoque, de par sa pesanteur excessive, des vocaux émanant du bas-monde et des guitares stridentes ; prêtes à engloutir les participants dans l’eau de la piscine. Quelques plaisanciers ont dû trouver leurs vacances un peu plus extrêmes tout à coup…

Danava (Heavy Metal/Rock Psychédélique)

Danava est un groupe dont on entendait presque plus parler, leurs activités considérablement réduites à cause de changements de membres incessants. Leur heavy metal à forte dose psychédélique était grandement apprécié de l’audience, qui n’hésita pas à féliciter les grandes prouesses techniques de son leader guitariste, Gregory Meleney. Sous les yeux attentifs de Matt Pike (Sleep, High On Fire) et Pepper Keenan (Corrosion of Conformity), il n’en fallut pas plus pour motiver la troupe qui donnait tout ce qu’elle avait. Fortement influencé par les Judas Priest et Iron Maiden de ce monde, Danava a donné beaucoup de panache très coloré pour cet événement qui avait besoin d’un second souffle suite à la performance de leurs prédécesseurs.

Lucifer (Hard Rock/Doom)

Les choses ont commencé à être sérieuses à l’arrivée de Lucifer. La formation suédoise donne dans du hard rock fortement influencé par les années 70s, avec une touche de doom. La formation fait beaucoup tourner les têtes récemment, et pas seulement par la présence mystique de sa chanteuse, Johanna Sadonis. La performance démarra sur les chapeaux de roues avec les chansons «Faux Pharaoh» et «Phoenix», mais c’est surtout la très lourde «Eyes in The Sky» qui eu un mordant sans parallèle, de par la réaction de la foule qui donna son approbation d’en donner davantage. Les musiciens, en particulier Nikke Anderson (ex-Entombed), donnaient une prestation sans faille et très soignée. De son côté, la chanteuse Johanna se démarqua par une présence scénique irréprochable et charismatique. La belle fût inspirante par son approche théâtrale et par la justesse de sa voix, en particulier durant «Purple Pyramid» et leur plus grand succès, «Dreamer». Lucifer s’assura de démontrer que le Psycho a bien eu raison de leur faire confiance, tant ce fut une performance qui fut appréciée et grandement efficace.

Corrosion of Conformity (Stoner Rock/Sludge)

La nuit étant déjà tombée, ce fût les pionniers du stoner/sludge Corrosion of Conformity qui eurent l’honneur de conclure cette fête. La formation qui compte un bagage d’expérience de plus de 30 années, allait en mettre plein la vue pour que la fête puisse atteindre un maximum et donner le ton à la grandiose fin de semaine dans la ville du Vice. C’est sous les applaudissements nourris de la foule et un encouragement solennel par nul autre que Kirk Windstein (Crowbar), que Pepper Keenan et sa bande prirent d’assaut la scène du Daylight Beach Club. Les «Seven Days», «The Door», «Albatross» et la toujours classique «Vote With a Bullet» retentissaient avec la puissance et la conviction que l’on s’attend de vétérans tels que CoC. Plus Pepper Keenan semble vieillir, meilleur il semble être avec le temps. On retient surtout une performance superbe de l’ensemble des musiciens, mais une mention d’honneur se doit d’être donnée à l’infatigable guitariste Woody Weatherman, qui n’a aucune intention de se retirer et d’en arrêter là. Le groupe ne voulait sous aucun prétexte faire une performance tranquille, profitant pleinement de son temps alloué pour conclure cette magnifique journée en beauté. «Clean My Wounds» fut le coup de grâce donné à cette performance stupéfiante, alors que la foule enjouée se dispersa pour regagner leurs chambres d’hôtel. Nul doute, tout le monde était gonflé à bloc pour la suite des choses. Le Psycho Las Vegas pouvait définitivement commencer…

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s