Akira Yamaoka – Silent Hill 2 (Trame Sonore)

Année de parution : 2001
Pays d’origine : Japon
Édition : CD, Konami – 2001
Style : Dark Ambient, Trip Hop, Industrial, Rock Alternatif

Selon votre dévoué critique, c’est avec Silent Hill 2 que les jeux vidéos sont définitivement devenus cinématographiques à un point tel qu’ils pouvaient finalement rivaliser avec ce qu’Hollywood avait à offrir de mieux. Oui, il y avait déjà les Final Fantasy et certains RPGs de Squaresoft… mais jamais avant ce jeu à l’ambiance aussi étouffante que cotonneuse, on avait de si près touché au 7ème art. Ce jeu est et demeure, malgré qu’il ait vieilli, une putain de merveille. Et qui de mieux que misteur Yamaoka, déjà auteur du méfait sonore glauquissime qu’était la bande sonore du premier de la série, pour parfaire les contours de cette oeuvre qu’on dirait sortie tout droit des pires recoins de l’esprit de Francis Bacon ?

Parlons en brièvement de la trame sonore du premier Silent Hill… un thème principal magistralement épique et lynchien ; rempli à rabord de cette guitare plaintive et de cet espèce de faux violon gypsy. Puis ensuite – de l’industriel satanique pur jus avec ses bruissements de tôles, sa stridence glaçante, ses chuchotements électriques, un interlude d’orgue-midi à l’église balkanique hantée et ensuite : d’autres horreurs innommables. On aurait dit que notre compositeur voulait vraiment créer la bande son de l’enfer, pour un résultat des plus probants malgré un sound-system rudimentaire (Playstation 1, quand tu nous tiens).

Ici, pour aller dans le même sens que l’histoire et l’ambiance du second opus, Yamaoka a misé sur la subtilité. Nous avons affaire à une sorte d’ambiant brumeux et incroyablement mélancolique, dans lequel plane le spectre du trip-hop et ce piano ensorcelant par ci par là. On retrouve aussi quelques bons morceaux Rock-Pop-90s-Grungy, comme l’excellent « Theme of Laura » en entrée. Mais la force de la B.O., c’est vraiment cette suite de morceaux-atmosphères, qui vacillent entre rêves cristallins et cauchemars méphistophéliques.

On se sent seul à l’écoute de ce disque, incroyablement seul, errant dans cette ville fantôme enduite du doux linceul d’un brouillard millénaire. Seul face aux hostilités qui s’y terrent, qui attendent… face à Pyramid Head qui tue, viole les autres monstres… Seul à investiguer cet hôpital abandonné, suintant de rouille humide et du mal-être des patients qui y sont morts… Seul face à nous-même ; face à nos propres peurs, nos propres démons.

À part ces quelques passages, où l’on croise âme qui vive dans le jeu (« Alone in the Town » qui évoque la scène du bowling avec cette mystérieuse pizza sortie d’on ne sait où, ou bien encore « Heaven’s Night » qui nous introduit au night-club où Maria travaille), on navigue en pleine solitude. Et cette solitude prend différentes teintes émotives, outre la peur : la mélancolie, la nostalgie, la dépression, la résignation, la dépersonnalisation (après tout, ce jeu n’est-il pas une psychanalyse en soi ?).

Parmi les moments forts, il y a « Silent Heaven », qui demeure un des trucs les plus terrifiants que j’ai entendu dans ma courte vie. « Magdalene », sorte de courte litanie ultra-simpliste au piano demeure aussi un moment particulièrement poignant. Et l’enchaînement « True – Betrayal – Black Fairy » est un grand moment d’émotion et de stupeur. On peut tirer de la satisfaction à savourer l’une ou l’autre piécette mais ceci dit, c’est comme un tout que l’album prend tout son sens.

Attendez la nuit. Fermez les lumières… et écoutez cette trame sonore. Vous m’en donnerez des nouvelles.


Si vous avez apprécié cet album, Salade d’endives vous conseille également :

APHEX TWIN – Selected Ambient Works Volume II
SPK – Leichenschrei
PORTISHEAD – Dummy
ANGELO BADALAMENTI – Twin Peaks: Limited Event Series (Trame Sonore)

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s