Mixtape trames sonores de films d’horreur, par Salade d’endives

Bin, salut là.

Je profite de cette après-midi enneigée de Novembre pour vous souhaiter un très bel Halloween 2019 !!! « Mais kesk’il fait là, le con ? » seriez-vous en droit de vous demander (et vous auriez bien raison). Et bien, les dernières semaines n’ont pas été tendres pour votre chroniqueur au sourire si doux… Le temps déjà minime que je peux normalement consacrer à ce blogue a disparu complètement en raison des nombreux aléas de la vie dite moderne… Et avec cela, ce projet que j’avais de publier cette mixtape dédiée aux trames sonores de films d’épouvante (avec quelques petits giallos par ci par là) pour le 31 octobre. Mais pourquoi bouder notre plaisir même si le jour J est passé ? Après tout, l’horreur AT LARGE est pas mal mon genre filmographique préféré et je ne me fais pas prier, hiver, automne, printemps ou été, pour me taper des perles horrifiques de tous genres (et toutes époques… en particulier celles des 70s et 80s !) ainsi que leurs bandes sonores respectives.

C’est avec un sourire carnassier que je vous invite donc à écouter cette petite compilation qui regroupent certains de mes morceaux préférés tirés de ces films qui m’ont hanté longuement… Il y en a pour tous les goûts ou presque : compositions de facture classique, dark ambient, lounge-pop-exotica, rock psychédélique enfumé, dark jazz, synthwave damné, drone, piécettes de piano romantico-tragiques, morceaux de rock progressif funky et assombris, ballades pour enfants possédés, musique concrète, etc…

Ah ouais… Je ne publierai pas la track-list non plus. On va s’amuser un peu. Je défie les auditeurs (qui seront surement LÉGION…. aheum) à tenter de découvrir de quels films proviennent les extraits sonores glanés un peu partout. Vous pouvez publier vos trouvailles dans les commentaires ci-bas. Celui ou celle qui aura trouvé la provenance du plus grand nombre d’extraits se méritera mon respect éternel (faute de mieux ; je suis fauché !)… Et disons, un t-shirt avec le logo de Bruit de Fond (merci Julien Charbonneau) quand nous les imprimerons enfin (vers 2034).

Donc… bonne écoute chers amis ! Et joyeux z’Halloween en r’tard !

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s