Metgumbnerbone – Anthropological Field Recordings For The Dispossessed

Année de parution : 2020
Pays d’origine : Royaume-Uni
Édition : Infinite Fog, format digital
Style :  Ritual/dark ambient, industrial, experimental, drone, tribal

Formation obscure et énigmatique anglaise, officiers de la musique industrielle bruitiste, ritualiste ambiante, voire préhistorique. Fruit de la collaboration entre Richard & Philip Rupenus (The New Blockaders), leurs enregistrements improvisés se sont faits généralement live, dans des endroits atypiques (usines/silos/tunnels ferroviaires abandonnés, cavernes, grottes, au bord d’une rivière souterraine, dans les bois ou au bord de la mer; l’exploration urbaine et rurale faisant partie du processus de création, avec des appareils basiques et lo-fi: la technologie des enregistreurs cassettes portables de l’époque (années ’80).


Ils se laissaient inspirer par l’ambiance utilisant les sonorités de l’instant pour les faire évoluer (ou régresser?), pour un rendu expérimental, intemporel, primitif et inédit. Faisant passer leur art avant eux, leurs enregistrements sur cassettes sont devenus culte pour les fanatiques du genre.

Le 1er février 2020 paraissait cette compilation comprenant des pièces de plusieurs titres de l’époque (Dreun, Slaugther Of The Innocents, la compilation Archangels Of Sex Rule Death To The Regime), ainsi que quelques pièces rares et originales jamais rendues publiques (For The Raven). Un voyage atonal de 2 h 30 sur deux disques compacts, pour les amateurs de cacophonies inversées….


Si vous avez aimé cet album, Léon vous conseille également :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s