Darkness Enshroud – Unveiled Ghostly Shadows

Année de parution : 1996
Pays d’origine : États-Unis
Édition : CD, Moribund – 1996
Style : Ritual Ambient, Dark Ambient Occulte

Projet parallèle de Michael W. Ford (Black Funeral), cet album aux atmosphères minimalistes, occultes, ésotériques, drapées et fantomatiques, quand même très proche du dungeon synth, m’engourdit toujours avec délectation. Ode méditative dédiée aux mondes des ténèbres, ceux qui sont en nous mais que nous préférons imaginer ailleurs. As Above, So Below…

Le synthétiseur joue beaucoup dans les graves, un bourdonnement qui rappelle les méandres où règne une magie ancestrale oubliée. Des voix d’outre tombe viennent anônner ce qui ressemble à des plaintes atemporelles: souffrance, ennui ou séduction…

Une sorte de mantra saumuré dans une potion lactée, une obscurité informe qui évolue dans un souterrain où la connaissance n’est plus alliée de la réalité, mais de l’onirisme enseveli.

Depuis 2016, le projet à été ramené à la vie avec la parution de deux albums qui demeurent intéressants, mais avec un angle plus ritualisé qui s’éloignent de la chimère en s’avançant vers la dévotion.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s